Identification des protéines PPR impliquées dans l'épissage des ARN messagers dans les chloroplastes et les mitochondries chez Arabidopsis Thaliana =Identification of PPR proteins involved in RNA splicing in chloroplast and mitochondria

Alexis Falcon De Longevialle

Research output: ThesisDoctoral Thesis

418 Downloads (Pure)

Abstract

Cette thèse est le résultat d’un cursus peu habituel. En effet, une grande partie des travaux qui sont présentés ont été réalisés alors que je n'étais pas encore inscrit en thèse. Après l'obtention de mon diplôme de DESS intitulé « Productivité Végétale- Biotechnologie-Génome » réalisé à l'université Denis Diderot PARIS VII, j'ai intégré l'équipe de Ian Small et de Claire Lurin en tant qu'Ingénieur d'étude sur le projet européen AGRIKOLA. C'est à la fin de ces trois années que j'ai commencé peu à peu à m'immerger dans le monde des PPR. Puis j'ai suivi Ian Small qui est parti en Australie diriger le centre Plant Energy Biology à Perth. C'est sous un contrat de Post-doctorant mais sans thèse… que j'ai effectué mes recherches sur le rôle des protéines PPR dans l'épissage des ARNm. Suite à ces deux années enrichissantes, j'ai réintégré l'équipe de Claire Lurin à Evry sous un nouveau contrat européen, AGRONOMICS, sur la mise en place d'une technique d'interaction protéine-protéine in vivo chez arabidopsis, le Split-DHFR. Dans l'optique de valoriser le travail que j'avais réalisé en Australie, j'ai donc décidé de m'inscrire en thèse en co-tutelle entre l'université d'Evry Val d'Essonne et l'université de Western Australia. Ainsi pendant les deux dernières années, j'ai donc concilié à la fois le travail sur le Split-DHFR et mon travail de thèse sur les protéines PPR. Cette thèse est donc le fruit d’un peu plus de quatre ans dans le monde des PPR, deux ans en Australie et les deux dernières en France dans le laboratoire de Claire Lurin.
Original languageFrench
QualificationDoctor of Philosophy
Publication statusUnpublished - 2010

Cite this